Auto-Ecole 66
Acceuil L'équipe Information Label Livre d'or

AUTO ECOLE 66

Label qualité

Procédé d’évaluation utilisé au sein notre auto-école de conduite

Plusieurs phases d’évaluation sont prévues tout au long du parcours de formation notamment dans le cadre du permis B.

Tout d’abord, l’évaluation d’entrée en formation permettant notamment de déterminer le nombre d’heures de conduite nécessaires avant la présentation à l’examen pratique du permis de conduire. Celle-ci s’effectue obligatoirement en présence d’un enseignant à l’aide d’un simulateur EDISER (EVAL +). (Exemple en annexe)

Cette évaluation permet tout d’abord de connaître les expériences antérieures de conduite de l’élève. Ensuite il est vérifié les connaissances de la signalisation et des règles de conduite en reconnaissant des panneaux qui défilent sur l’écran. Ensuite, 20 questions sur les règles de conduite vont se succéder auxquelles l’élève va répondre.

L’étape suivante porte sur les connaissances en mécanique, habileté et perception visuelle à l’aide de 12 questions. Les questions suivantes portent sur l’attitude de l’élève à l’égard de l’apprentissage et de la sécurité (2 questions à choix multiples) Sont évaluées également la coordination et la synchronisation gestuelles, la compréhension, la manipulation du volant, la mémorisation, la perception visuelle, l’observation, le regard, l’émotivité et le temps de réaction suite à différents exercices. Enfin, sont évalués la perception et le champ visuel.

LA THEORIE :

l'Evaluation lors des cours de code est effectuée pour chaque série avec le nombre de fautes et la correction permettant à l’élève de se situer par rapport à l’objectif de l’ETG (5 fautes maximum pour quarante questions).

LA PRATIQUE :

La première heure a pour objectif d’évaluer votre niveau afin de préparer votre parcours de formation personnalisé (voir fiche d’évaluation en annexe).

L'examen blanc avant l’examen pratique permet d’acter le niveau du futur candidat afin de ne pas le présenter inutilement à l’examen pratique. Il se déroule sur la même durée que l’épreuve et selon les mêmes modalités soit environ 35 minutes. Les compétences sont détaillées au sein du bilan de compétences :

L’installation au poste de conduite sur 2 points Les vérifications intérieures et extérieures sur 3 points La manipulation des commandes et le fonctionnement du véhicule sur 3 points La prise d’informations sur 3 points La maîtrise de l’allure sur 3 points Le respect de la réglementation en vigueur sur 3 points Bien communiquer avec les autres usagers sur 3 points Se positionner sur la chaussée sur 3 points Respecter les espaces de sécurité sur 3 points Autonomie et conscience du risque sur 3 points Courtoisie au volant et conduite économique sur 2 points bonus


L'EVALUATION PREALABLE : L’évaluation de départ permet de mesurer le niveau de l’élève, de déterminer un prévisionnel d’heures de formation afin d’atteindre le niveau permettant de réussir l’examen de conduite (exemple en annexe). Suite à cela, nous établissons un contrat de formation.

LA FORMATION THEORIQUE : La formation théorique préparatoire à l’examen du code peut être suivie dans les locaux de l'école de conduite avec un support par l’intermédiaire de cours audiovisuels libres, avec corrections par un enseignant qualifié et titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité, ou par l’intermédiaire d’une plate-forme en ligne.

Ces cours thématiques concernent les 10 thèmes en concordance avec le livre du code de la Route :

Les 10 thèmes du Code de la Route
Dispositions légales en matière de sécurité Le conducteur La Route
Les autres usagers de la route Documents, passagers et chargement/Premiers secours Précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule
Eléments mécaniques et autres équipements liés à la sécurité Equipements de sécurité des véhicules Règles d'utilisation du véhicule en relation avec le respect de l'environnement

LES COURS COLLECTIFS : Les horaires des cours thématiques sont disponibles dans le document « 1.4 « Nos Horaires ». Ces derniers sont dispensés par un enseignant de la conduite, dans nos locaux. Les thèmes abordés et les compétences développées sont les suivants :

* La signalisation
* La vigilance et les attitudes à l’égard des autres usagers de la route
* L’alcool et les stupéfiants
* La vitesse
* La visibilité
* Les aménagements particuliers
* La ceinture de sécurité

LA FORMATION PRATIQUE :

La formation pratique débute lorsque l’élève a atteint un niveau théorique suffisant. La formation s’articule autour des 4 axes. L’élève se voit remettre un livret d’apprentissage, regroupant les thèmes ci-dessus, qu’il doit présenter à chaque leçon, afin de suivre son évolution. Une fiche de suivi est remplie en parallèle afin de tracer les leçons et les progrès de l’élève. Les leçons de conduite sont réalisées en voiture école, d’une durée de 1 heure minimum. L’élève est accompagné à chaque fois d’un enseignant qualifié et titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité. Un minimum légal de 20h doit être réalisé avant présentation à l’examen. Toutefois, la durée de la formation dépend de :

- l’évaluation de départ

- du temps d’apprentissage nécessaire pour valider les 4 thèmes de la formation

- la motivation et l’assiduité de l’élève.

LA FORMATION :

PERMIS B

La formation au permis B traditionnel peut débuter dès 17 ans.
Vous pratiquerez un minimum de 20 heures de conduite.

Suite à l'obtention du permis via cette filière, vous serez en permis probatoire pour une durée de 3 ans.

CONDUITE ACCOMPAGNEE (AAC)

La formation AAC « Apprentissage Anticipé de la Conduite » peut débuter dès 15 ans. Vous devez avoir obtenu l’Examen Théorique Général et vous pratiquerez un minimum de 20 heures de conduite. Vous devrez participer à un rendez-vous préalable et à au moins 2 rendez-vous pédagogiques en présence d'un accompagnateur et de l'enseignant.

La durée minimum de la phase de conduite accompagnée est fixée à 1 an minimum.
Dans tous les cas, l’élève doit avoir parcouru au minimum 3 000 km.

Le premier rendez-vous pédagogique aura lieu entre 4 et 6 mois de conduite accompagnée et 1000kms effectués.
Le second a lieu à l'issue des 3000 km que vous aurez réalisés, et 1 mois avant de passer l’examen de la conduite.
Chaque rendez-vous contient une partie pratique (conduite en circulation) et une partie théorique (séance en salle). Ces rendez-vous permettent à l’enseignant de constater vos progrès et répondre à toutes les interrogations de l’élève ou accompagnateur.
Au terme des 3000kms, après accord de l’enseignant et suite à sa réussite à l’examen du permis de conduire, l’auto-école délivre une attestation de fin de conduite accompagnée.

Suite à l'obtention du permis via cette filière, vous serez en permis probatoire pour une durée de 2 ans.

LA CONDUITE SUPERVISEE (C.S) :

La formation au permis B en Conduite Supervisée peut débuter des 18 ans.
Vous pratiquerez un minimum de 20 heures de conduite. Vous devez participer à un rendez-vous préalable. Contrairement à l'Apprentissage Anticipé de la Conduite, il n'est pas imposé de durée minimum de formation, ni de kilométrage obligatoire. Il s'agit simplement d'une méthode complémentaire à la formation traditionnelle.

Suite à l'obtention du permis via cette filière, vous serez en permis probatoire pour une durée de 3 ans.

LA FORMATION BOITE AUTO B78

La formation est réalisée sous la présence effective et constante de l'enseignant titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.

Objectifs pédagogiques :

L’objectif de cette formation de 7h est de régulariser votre permis de conduire et de vous donner le droit de conduire tout type de véhicule de la catégorie B, vous ne serez plus restreint à conduire uniquement un véhicule muni d’une seule boite automatique.

Public concerné :

Seuls les élèves titulaires de la catégorie du permis B avec la mention 78 depuis au moins 3 mois, c’est-à-dire qui ont passés leur permis de conduire en boite automatique sont concernés par cette formation.
Les élèves ayant passés leur permis en boite automatique pour raison médicale ne sont pas autorisés à suivre cette formation, sauf avis médical contraire.

Conditions d'organisation de la formation :

La formation est dispensée à bord d'un véhicule à changement de vitesses manuel agréé, relevant de la catégorie B du permis de conduire appartenant à l'établissement. Dans le véhicule prennent place l'enseignant de la conduite installé à l'avant droit et l'élève installé au poste de conduite.

Prérequis : Avoir réussi l'examen pratique avec un véhicule automatique

Déroulement de la formation :

Cette formation est pratique, mais des apports théoriques indispensables sont délivrés par l'enseignant, à bord du véhicule.

Elle comprend deux séquences :

• Séquence 1 : (2h) Dans un trafic nul ou faible, l'élève doit acquérir les connaissances et les compétences suivantes :
- Comprendre le principe du point de patinage de l'embrayage et assurer sa mise en œuvre ;
- Etre en capacité de réaliser un démarrage en côte en toute sécurité.

Une partie de cette séquence, limitée à une heure, peut être réalisée sur simulateur, notamment pour apprendre à utiliser la boîte de vitesses manuelle.

• Séquence 2 : (5h) Cette séquence se déroule dans des conditions de circulation variées, simples et complexes. Elle permet l'acquisition des compétences suivantes :

Savoir utiliser la boîte de vitesses manuelle de façon rationnelle et en toute sécurité dans les conditions de circulation précitées et adopter les techniques de l'éco conduite ;
Etre en capacité de diriger le véhicule en adaptant l'allure et la trajectoire à l'environnement et aux conditions de circulation.
Obtention du permis B
A la fin de la formation, une attestation est délivrée au conducteur et un exemplaire est transmis à l'autorité administrative. Le conducteur est autorisé à conduire un véhicule de la catégorie concernée en boîte manuelle qu'à partir du moment où il est possession du titre définitif de conduite correspondant.



HORAIRES COURS COLLECTIFS THEORIQUES

PLANNING ETABLI SUR 4 MOIS

Les Mercredis de 18 H 00 à 19 H 00

Les Vendredis de 19 H 00 à 20 H 00

Les Samedis de 11 H 00 à 12 H 00


THEMES JUILLET 2020 AOUT 2020 SEPTEMBRE 2020 OCTOBRE 2020
La signalisation 01/07
17/07
31/07
19/08 02/09
18/09
02/10
17/10
La vigilance et les attitudes à l’égard des autres usagers de la route 03/07
18/07
21/08
01/08
04/09
19/09
03/10
21/10
L’Alcool et les stupéfiants 04/07 05/08
22/08
05/09
23/09
07/10
23/10
La Vitesse 08/07
22/07
07/08
26/08
09/09
25/09
09/10
24/10
La Visibilité 10/07
24/07
08/08
28/08
11/09
26/09
10/10
28/10
Les Aménagements particuliers 11/07
25/07
12/08 12/09
30/09
14/10
30/10
La Ceinture de Sécurité 15/07
29/07
14/08
29/08
16/09 16/10
31/10

L’Auto-Ecole ne propose pas de Formation Post-Permis.

Exemple ci-après :



LES ENJEUX DE LA FORMATION PREPARATOIRE A L’EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE, SON DEROULEMENT ET LES CONDITIONS DE PASSAGE DES EPREUVES DE L’EXAMEN

1/ LES ENJEUX DE LA FORMATION PREPARATOIRE A L’EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE

Au-delà du plaisir de conduire, l’automobile est devenue l’outil indispensable de nos vies modernes (études, loisirs, travail). Le caractère incontournable du permis de conduire se retrouve même amplifié dans les communes françaises peu desservies par les transports en commun. L’augmentation du nombre de véhicules, conséquence inévitable de ces évolutions sociétales confère ainsi à la formation préparatoire à l’examen du permis de conduire un caractère primordial au vu des enjeux.

En termes de connaissances : l’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en matière savoir être, savoirs faires, savoirs et savoirs devenir. L’enseignant de l’établissement choisi doit par la qualité de son approche pédagogique vous transmettre un ensemble de connaissances indispensables à la validation des compétences identifiées dans le cadre du REMC remplaçant l’ancien programme national de formation. (PNF)
En termes de partage de la route

2/ LE DEROULEMENT DE LA FORMATION

Evaluation

En préalable à la formation, une évaluation de niveau sera effectuée par le biais d’exercices interactifs sur ordinateur.

Suite à ces exercices, un volume conseillé d’heures de conduite sera déterminé avec un minimum de 20 heures imposé par la réglementation. L’élève est cependant libre d’accepter ou pas la proposition qui sera alors formalisée au sein du contrat signé entre l’élève ou son représentant légal s’il est mineur et l’établissement d’enseignement de la conduite.

Ensuite, l’élève débutera l’apprentissage du code de la route soit en salle de code soit par le biais d’un produit de code en ligne. Parallèlement ou pas, débute l’apprentissage de la conduite pour se préparer à l’examen pratique du permis B.

3/ LES CONDITIONS DE PASSAGE DES EPREUVES DE L’EXAMEN ET LEUR DEROULEMENT

Lorsque les compétences nécessaires sont acquises (validation des quatre étapes de formation et un examen blanc favorable), l’établissement se charge d’inscrire l’élève à une session d’examen du permis de conduire après un nombre minimum de 20 heures de conduite (pour les élèves en boite mécanique) ou 13 heures.(pour les élèves en boite automatique)

Pour la catégorie AAC, l’élève doit être âgé au minimum de 17 ans et avoir réalisé au minimum 1 an de conduite en conduite accompagnée.

Pour le permis B et la conduite supervisée, il doit être âgé au minimum de 18 ans.

Pour pouvoir passer l’examen pratique, il faut avoir obtenu l’examen théorique général du permis de conduire (ETG basé sur le code de la route). Pour valider l’examen de code, un maximum de 5 fautes est toléré. Le nombre maximum de présentations à l’examen pratique est de 5 sur une période de 5 ans à compter de la réussite de votre examen théorique général du permis de conduire. Au-delà de 5 passages à l’épreuve pratique, cela entraîne l’obligation de repasser l’épreuve théorique.
Suite à la modernisation de l’examen de code, celui-ci se déroule dans des centres agréés (Centre SECURITEST, La Poste, SGS….). L’inscription à l’examen théorique se fait sur les sites web de ces centres. Les élèves de l’établissement sont inscrits sur les sites par les personnels de l’auto-école.

Le déroulement de l’épreuve théorique :

Il s’agit d’une séance collective en salle d’une durée d' 1 heure. Le candidat est soumis à 40 questions auxquelles il doit répondre grâce à un boîtier. Les boîtiers sont ensuite corrigés et les résultats adressés par courrier électronique le jour même de l'épreuve à l'auto-école ou directement à l'élève. Les candidats sont reçus à l’examen à partir de 35 bonnes réponses.

Concernant l’épreuve finale (pratique), lorsque votre moniteur vous dira que vous êtes prêts (l’ensemble des compétences requises sont validées sur les supports destinés à cet effet) et que vous vous sentez prêt à passer cet examen, une date d’examen est programmée.

LE DEROULEMENT DE L’EPREUVE PRATIQUE  ET DUREE :


Lorsque vous avez passé au moins 20 heures de conduire et que vous êtes suffisamment préparé, l'auto-école vous fournit une date d'examen. Vous devrez vous présenter au lieu de l'examen indiqué en arrivant en avance. A noter qu'un candidat peut également passer l'épreuve pratique sur un véhicule automatique. Cette formation est soumise à quelques règles spécifiques.

Cette épreuve dure environ 32 minutes. Elle a pour but de vérifier si vous êtes capable de conduire seul sans mettre en danger votre sécurité et celle des autres. Elle est évaluée par un expert, l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière. Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire :

  • Réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • Suivre un itinéraire en vous guidant de manière autonome, pendant environ cinq minutes ;
  • Réaliser deux manœuvres différentes, un freinage pour un arrêt de précision et une manœuvre en marche arrière ;
  • Procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière, et répondre à une question sur les premiers secours ;
  • Appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs ;
  • Adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre ;
  • Faire preuve de courtoisie envers les autres usagers et notamment les plus vulnérables.

 

BILAN DE COMPETENCES : 

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités. Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.

A l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle le bilan de compétences dans une grille d’évaluation. Le Certificat d’Examen du Permis de Conduire, sur lequel est noté le résultat, vous est envoyé par courrier ou téléchargeable.

En cas de réussite, le CEPC sera votre justificatif auprès des forces de l’ordre en attendant votre permis de conduire. Ce document est valable 4 mois maximum.

En cas de réussite, vous serez en période probatoire avec 6 points sur votre permis de conduire.




Logiciel : EASY SYSTEME (Suivi pédagogique théorique)
Fiche assiduité pour les cours théoriques
Livret d’apprentissage (conduite)
Fiche de suivi de Formation (conduite)

Fiche de suivi assiduité est mise en place pour les cours théoriques et le code.

Site internet EASY SYSTEME (exemple en annexe)

Planning des heures de conduite site internet AGX HARMOBIL


Cet outil indispensable pour la pédagogie est utilisé conjointement entre l'élève et l'enseignant de la conduite.


Exemple de 3 livrets :









L'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) 



Pour s'inscrire à l'Apprentissage anticipé de la conduite en école de conduite, il faut :

  • être âgé de 15 ans ou plus ; 
  • avoir l’accord de son représentant légal et de l’assureur du véhicule.


Quelles sont les conditions d'accès ?
Pour commencer la conduite accompagnée, il faut :

  • avoir réussi le code de la route ;
  • avoir suivi une formation pratique de 20 heures minimum avec un enseignant de l’école de conduite ; 
  • avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière qui se matérialise par la remise de l’attestation de fin de formation.


Quels sont les avantages de l'Apprentissage anticipé de la conduite ?
L'apprentissage anticipé de la conduite permet : 

 

  • de réduire la période probatoire du permis à 2 ans au lieu de 3 (les nouveaux titulaires du permis de conduire
  • disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre deux ans sans infraction avant d’en obtenir 12) ; 
  • de commencer la formation initiale en école de conduite (code et conduite) dès 15 ans ; 
  • d’acquérir de l’expérience de conduite ; 
  • de passer l’épreuve du permis de conduire à 17 ans. En revanche, il n’est possible de conduire seul qu’à partir de 18 ans ; 
  • d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74% de chances de l’obtenir dès la première fois contre 55% par la voie de l’apprentissage traditionnel ; 
  • souvent d’obtenir un tarif préférentiel sur son assurance « jeune conducteur ».


Qui peut être accompagnateur ?


L'accompagnateur doit : 

 

  • être titulaire du permis B (permis automobile) depuis au moins cinq ans sans interruption ; 
  • avoir obtenu l'accord de son assureur ; 
  • être mentionné dans le contrat signé avec l'école de conduite.
  • Il est possible d'avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

 


Comment se déroule l’Apprentissage anticipé de la conduite ?


La conduite avec l'accompagnateur se déroule sur une durée d'au moins un an et une distance parcourue de 3 000 km minimum.
Cette période débute par un rendez-vous préalable et est ponctuée de deux rendez-vous pédagogiques obligatoires.
Le rendez-vous préalable a lieu en présence de l'enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l'enseignant estime que l'élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. 



L'enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.


Le 1er rendez-vous pédagogique a lieu entre quatre et six mois après la date de délivrance de l'attestation de fin de formation initiale. C'est généralement un rendez-vous collectif avec d'autres élèves et leurs accompagnateurs.

 

Le 2e rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 km parcourus.


Lors de ces rendez-vous pédagogiques, animés par un enseignant de la conduite, les élèves sont invités à échanger sur leurs premières expériences et sur des thèmes de sécurité routière.

 

Une phase de conduite est également prévue pour mesurer les progrès réalisés par l'élève et apporter les conseils nécessaires pour continuer la conduite accompagnée dans de bonnes conditions.

 


À savoir :

 

  • Pour les jeunes âgés de moins de 16 ans, la copie de l’attestation de recensement ou du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou de l'attestation individuelle d'exemption n’est pas requise pour l'inscription.

Toutes les règles du code de la route doivent être respectées par vous comme par votre accompagnateur.


Mais en plus : 

 

  • vous ne pouvez pas conduire en dehors des frontières nationales ; 
  • vous devez respecter les limitations de vitesse qui s'appliquent aux conducteurs novices.
  • Attention : en conduite accompagnée, ayez toujours avec vous le formulaire de demande de permis de conduire ou sa photocopie, le livret d’apprentissage et le document d’extension de garantie de l’assurance. 

 

Seul le formulaire de demande de permis de conduire permet de justifier de la situation d’apprentissage de la conduite, en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

 

LA CONDUITE SUPERVISEE (CS) : (Plaquettes explicatives à l’auto-école)

 

Pour s'inscrire à la conduite supervisée il faut : * avoir 18 ans ou plus ;

* avoir l'accord de l'assureur du véhicule.

Quelles sont les conditions d’accès ?

On peut choisir la conduite supervisée :  * soit au moment de l’inscription à l’auto-école ;

* soit après un échec à l'épreuve pratique.

Pour y accéder, il faut : * avoir réussi le code de la route ;

* avoir suivi une formation pratique avec un enseignant de l’école de conduite (20 h minimum) ;

* avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière.

Après la phase de formation initiale, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d’assurances sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisé(s) au cours de la future phase de conduite supervisée. Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d'assurances à avoir cette fonction. Il est joint au contrat de formation de l'élève, qui précise les obligations relatives à la fonction d'accompagnateur et les conditions spécifiques à la conduite supervisée, ou à l'avenant au contrat de formation, si le choix de la conduite supervisée a été décidé après la conclusion du contrat.
  • Avoir obtenu l'attestation de fin de formation initiale (AFFI). Un exemplaire est transmis à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Après un échec à l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d'assurances.
  • Avoir obtenu une autorisation de conduire en conduite supervisée. Un exemplaire est transmis, dès sa délivrance, à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Quels sont les avantages de la conduite supervisée ?

La conduite supervisée permet :

  • d’acquérir de l’expérience de conduite à moindre coût pour compléter sa formation initiale et, en cas d’échec à l’examen pratique, d’améliorer ses acquis en attendant de le repasser ; 
  • d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74% de chances de l’obtenir dès la première fois contre 55% par la voie de l’apprentissage traditionnel.

Qui peut être accompagnateur ?

L'accompagnateur doit: * être titulaire du permis B (permis automobile) depuis au moins cinq ans sans interruption * avoir obtenu l'accord de son assureur ;

* être mentionné dans le contrat signé avec l'école de conduite.

Il est possible d'avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

Comment se déroule la conduite supervisée ?

La conduite supervisée se déroule avec un accompagnateur.

Cette période débute par un rendez-vous préalable qui a lieu en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée. À savoir : La durée du permis probatoire est de trois ans (comme pour la filière classique) : les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre trois ans sans infraction avant d'en obtenir 12. Le candidat ne bénéficie pas nécessairement de tarif préférentiel sur son assurance "jeune conducteur".

Pas d’agrément motos.

Nous mettons à disposition, sur demande de l'élève, le bilan annuel de l'auto-école.

Agence de Prades
1 bis avenue du Festival
06 01 73 38 84